San Franciscan dreams

San Franciscan dreams

Création septembre 2013

Ecriture : Marion Aubert
Mise en scène et prises de vue : Marion Guerrero
Captation sonore : Capucine Ducastelle

Avec les élèves-acteurs de MFA3 : Blair Busbee, Nemuna Ceesay, Phil Estrera, Asher Grodman, Lateefah Holder, Lisa Kitchens, Aaron Moreland, Elyse Price & York Walker

Projet de coopération Cie Tire pas la Nappe et A.C.T (American Conservatory Theatre). Avec l’aide du Consulat Général de France à San-Francisco (French-American Fund for Contemporary Theater a program of French-American Cultural Exchange)

Résumé

Le ludique est aujourd’hui fort présent dans les arts contemporains (cf. le travail de Sophie Calle). Il est beaucoup plus rare – et suspect – sur les scènes de théâtre. Mais notre art n’est-il pas aussi celui des joueurs ? Que nous racontent des rencontres de hasard ? Des rencontres imprévues ? Dans les marges ? Quelle place dans nos vies pour l’intempestif ? L’inattendu ? Nous avons eu envie de partager l’invention du projet avec les directeurs des lieux.
« Invente-moi quelque chose ! Dirige-moi ! Donne-moi des rendez-vous ! Oriente-moi là où je n’irais pas ! Fais-moi connaître des lieux que je ne connais pas ! Déterritorialise-moi ! Envoie-moi où tu n’as pas le temps d’aller. Envoie-moi vers l’invisible. Je viendrai te dire ce que mes yeux ont vu. »

Extraits

PERSONNAGES
San Francisco. Lombard Street. La Compagnie Tire pas la Nappe (Marion Aubert : auteure, Capucine Ducastelle : enregistreuse, Sylvine Dupré : administratrice, Marion Guerrero : photographe.) Mes commanditaires : Carey Perloff ; Béa Basso. Wikipédia. Le soleil. Des locaux: trois hommes de voierie ; une mère avec enfant. Trois bus de tourisme et une dizaine d’étrangers des plans à la main. Les deux flèches de l’église Saint Peter and Paul. Deux groupes de chinoises (ou coréennes). Une couverture avec un pauvre sur le banc. La chef. Un samouraï clandestin. La Transamerica Tower. Trois disciples. Un homme dans un déambulateur. Des touristes. Une indépendantiste qui fait une danse en solo. Liguria Bakery, 1700 Stockton Street. La mother et la daughter de la focaccia place. Le boulanger. Une chinoise. City lights bookstore. Un recueil de Mary Oliver. Le libraire. Mon troubadour. Un lit à baldaquins XXL gonflable dans le salon. Des tranches d’avocat de Californie. Des burgers avec des oignons énormes et organiques. Le Strand Theater. The big fontaine. Le bus. Des chinoises. Des italiens. Une locale blanche. Un flux continu de chinois. Le chauffeur black. Une blonde dépenaillée. Une jeune chinoise. Un jeune très jeune, seize ans peut-être, complètement défoncé. Des camés. Des camés. Des camés. Des sortes de mouettes énormes. Denise. Les oiseaux. Janet. Un rat. Un chat. Toute la haine de San Francisco.

Le dome de City Hall. Une fille avec la moitié des cheveux colorés et une clé de sol tatouée. Un homme hyper beau avec une caméra. Un père hyper beau, asiatique. Sa petite fille. Sa femme. Hyper belle. Et ! Ooh ! Une autre petite fille ! La caissière. Le cafetier. Des gens beaux, remplacés par d’autres gens beaux, remplacés par des gens beaux, remplacés par des gens beaux. Les serveurs. Un couple mixte. Un homme pas terrible. Des journalistes. Des photographes. Des correctrices. Des attachées de presse. Un jeune torse nu. Des tas de mecs. Des femmes énormes. Vieilles. Grosses. Sans âge. Défoncées. Un Glide Staff. Un échantillon de toxs, vieux, malades, homosexuels, défoncés. La reine du Tenderloin. Nichole. Une jeune chinoise tout à fait bien et tout à fait clean. Les vietminh du lundi matin. Un hippie collector. Antonin (mon mari). Un homme avec une voix douce. Un oiseau minuscule et californien. Un chien. Des étourneaux. Des parrots !! Des roses très anciennes. Des ponts. Des voitures. Des piétons. Des italiens. Giulio. Des voiliers. Des gens beaux et cools. Des consuls. Ma fille. Un français. Sa femme. Des américains. Des italiens. Un bouddhiste en chinois. Un handicapé en chinois. Un pauvre chinois. Des gâteaux chinois. Des fleurs qui clignotent ! Des lanternes. Des retraités français en vacances. De la musique chinoise. Zoltar. La chauffeuse. Des vieux. Des jeunes gens qui se rencontrent dans les allées de la librairie. René Char. Une jeune fille hyper jolie, avec un ordinateur hyper joli. Une boxeuse. Des tennismen. Des maisons. Le premier burger venu. Le vendeur. Une petite musique de fond. Des reproductions du pont. Et des reproductions du pont. Et des reproductions du pont. La vendeuse. Ocean Beach.

Menu