Capucine Ducastelle

Capucine Ducastelle

Issue du Conservatoire National de Région de Montpellier elle crée la Compagnie Tire pas la Nappe en 1997 avec Marion Aubert.

Pour la Compagnie Tire pas la Nappe elle joue dans : La Classe vive, La nouvelle, Rendez-vous (De l’infra-ordinaire à l’extraordinaire) | Saga des habitants du Val de Moldavie | Voyage au pays aubertois | Eboulis intérieurs et autres désastres | Orgueil, poursuite et décapitation (comédie hystérique et familiale) | Parfois, lorsque les garçons arrivent, le temps s’arrête | Les Aventures de Nathalie Nicole Nicole | Les Trublions | de Marion Aubert, mise en scène de Marion Guerrero, Les Histrions (détail) de Marion Aubert, mise en scène de Richard Mitou, Les quatre jumelles de Copi mise en scène de Cécile Auxire-Marmouget, La terrible nuit de Juliette de et mis en scène par Marion Guerrero, La très sainte famille Crozat de Marion Aubert mise en scène de Philippe Goudard, Les Règles du Savoir-Vivre dans la Société Moderne de Jean-Luc Lagarce mise en scène de Richard Mitou, Epopée Lubrique de Marion Aubert mise en scène collective de Nicolas Gabion, Marion Guerrero, Laurent Pigeonnat et Fanny Reversat, L’Histoire des deux qui s’aimaient sur un carré de Marion Aubert mise en scène de Gilles Lefeuvre et Petite Pièce Médicament de Marion Aubert, mise en scène de Fanny Reversat.
Elle joue aussi sous la direction de Sébastien Lagord dans Les Cancans de Carlo Goldoni, Série Noire et Aucun rapport, de Frédéric Tournaire dans La Douzième Nuit de Shakespeare, de Christiane Hugel dans Herba Midori de Thierry Maré et Ovo de Mickaël Glück, de Jean-Marc Bourg dans Comédies Enfantines de Mickaël Glück et Parking de François Bon, de Laurence Roy dans Un tramway nommé désir de Tennessee Williams, de Ariel Garcia Valdès dans Après la pluie de Sergi Belbel, Luc Sabot dans Britannicus de Jean Racine et Jacques Echantillon dans Jeux de massacre d’Eugène Ionesco.

© Marc Pastor
Menu