Songes d'une nuit d'automne / Performance d'écriture pour la ZAT de Montpellier

performance d'écriture

Accéder à :

Création : ZAT de Montpellier, novembre 2012 Quartier des Arceaux

Production : Cie Tire pas la Nappe

Coordination artistique : Marion Aubert, Capucine Ducastelle et Marion Guerrero

Coordination technique : Thibault Lamy

Photos : Gaël Guyon

Elèves auteurs de l'ENSATT à Lyon:
Guillaume Cayet, Alison Cosson, Romain Nicolas, Pauline Peyrade, Grégory Pluym et Blandine Rinkel.
Elèves comédiens de l'Ecole de La Comédie de Saint-Etienne:
Julien Bodet, Thomas Jubert, Gaspard Liberelle, Aurélia Lüscher, Tibor Ockenfels, Maurin Olles, Pauline Panassenko, Manon Raffaelli, Mathilde Souliac, Mélissa Zehner.

Un projet inventé par la Compagnie Tire pas la Nappe (Marion Aubert, Capucine Ducastelle et Marion Guerrero) en collaboration avec les élèves acteurs de l'Ecole de la Comédie de Saint-Etienne et les élèves écrivains de l’ENSATT (école nationale supérieure des arts et techniques du théâtre).

9 novembre 2012. Six habitants des Arceaux accueillent de jeunes élèves auteurs et acteurs de la Comédie de Saint-Etienne et de l’ENSATT. Le jour de leur rencontre, les habitants leur racontent une histoire (inventée ou réelle) arrivée au quartier des Arceaux, puis les entraînent dans le quartier, sur les lieux mêmes de l’histoire (ou du crime) mais aussi dans la rue des Rêves (où sont justement entreposées six couches : lits à baldaquins, paillasses, cercueils…) Au cours de cette expédition, les jeunes acteurs trouvent un objet (boucle d’oreille perdue, cageot…) et l’offrent à l’imaginaire de l’auteur.
10 novembre 2012. Au terme d’une nuit fertile, (chez l’habitant), les auteurs écrivent un court texte (songe funeste, cauchemar, rêve érotique) pour les jeunes acteurs. Les acteurs les répètent dans une grande hâte, s’installent dans les lits, et vous livrent le fruit de leur travail.