La nouvelle

La nouvelle

Création novembre 2014
Théâtre le Sillon de Clermont l'Hérault

Texte de Marion Aubert
Mise en scène : Marion Guerrero
Assistante à la mise en scène : Marion Aubert
Avec Capucine Ducastelle

Production : Cie Tire pas la Nappe, compagnie conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Occitanie
Co-production : Théâtre de Clermont l’Hérault dans le cadre de Collèges en tournée, une initiative du Département de l’Hérault

© Jeanne Roualet

Résumé

Mathilde K déboule dans une salle de classe. Elle vient -dit-elle- de Franche-Comté. La Franche-Comté, ici, résonne non pas comme la Pologne de Jarry (« En Pologne, c’est à dire nulle part ») mais comme l’ailleurs, l’étranger. Mathilde est une étrangère, « la nouvelle », celle qui n’arrive pas au même moment que les autres, qui ne vient pas du même endroit que les autres. En plus, elle n’a pas du tout l’apparence d’une collégienne, mais davantage (ici, par exemple, lorsqu’elle est interprétée par l’actrice Capucine Ducastelle) d’une femme d’une quarantaine d’années. Or, Mathilde parle « comme si » elle était elle aussi une adolescente. Ce personnage de fiction, inventé de toutes pièces, surgit dans une situation bien réelle: une classe de cinquième en plein cours. Mathilde, collégienne « monstre », « disproportionnée » (mais n’est-ce pas le propre de l’adolescence? ») essaie par tous les moyens, désespérément, de se faire accepter, de s’intégrer dans la classe, tantôt en tentant de se fondre aux élèves, d’adopter leurs codes, leurs usages, leurs « sujets », tantôt en essayant de capter l’attention, « de faire son intéressante ».
Ce faisant, la pièce parle d’obsessions, me semble-t-il, propres à l’adolescence (les premiers émois, les premiers conflits avec les parents, le besoin tantôt d’identification, tantôt de démarcation avec les autres adolescents) mais aussi des stratégies mises en oeuvre pour « s’adapter », « en être ». Elle parle des personnages, des fictions que l’on élabore pour trouver une place coûte que coûte dans un groupe, quitte à mentir, raconter n’importe quoi, se tromper sur soi-même, disparaître.

Calendrier

Dossier pédagogique

MONTARNAUD I Collège Vincent Badie
Le 17 / 21 et 28 novembre 2014
LODEVE I Collège Paul Dardé
Le 18 et 19 novembre 2014
CLERMONT L’HERAULT Collège du Salagou
Le 18 et 28 novembre 2014
GIGNAC I Collège Lo Trentanel
Le 21 novembre 2014
MONTAGNAC I Collège Jules Ferry
Le 27 novembre 2014
POLIGNY I Collège Friant
le 26 avril 2016
OYONNAX I Classe relais
le 14 février 2017

Menu