Les fils de Satan

(Les Aventures de Nathalie Nicole Nicole)

LE CHŒUR DES HABITANTS. Ils étaient trois petits enfants. Ils marchaient sur les routes vers Poujols. Ils allaient. Fiévreux. Ils passaient dans les rivières à gué. Ils allaient aux pieds des falaises. Ils allaient. Irresponsables. Ils dormaient dans le nid des couleuvres. Lovés comme des vipères, ils dormaient dans les herbes hautes. Ils allaient. Riant sous la lune. Eternels.
CLEO, MICHEL CHEF-CHEF ET NATHALIE. Nous ne voulons surtout pas revenir nous !
L’ENFANT PRATIQUE. Braillaient-ils.
LE CHŒUR DES HABITANTS. Ils marchaient avec la peur de se blesser les uns les autres. Amis mortels. Ils allaient. Poursuivis par les mamans. Poursuivis par une horde de mamans terribles, ils se terraient les enfants fous. Ils cherchaient une source d’eau potable. Poursuivis par les siècles et les siècles.
CLEO, MICHEL CHEF-CHEF ET NATHALIE. Nous allons semer la douleur éternelle dans les haltes garderies nous.
L’ENFANT PRATIQUE. Claironnaient-ils.
LE CHŒUR DES HABITANTS. Ils venaient. Les fils de Satan. Ils volaient les hosties dans les chapelles. Ils se retournaient pour jeter des pierres entre les deux yeux. Ils allaient dans la tendresse du matin. Ils allaient. Avides d’être aimés. Séducteurs. Assassins les uns des autres. Ils allaient avec dans le cœur des petits coups, puis des bâtons pour chasser les vipères.