1. L'entrée

(La nouvelle)

Excusez-moi. C’est bien ici la cinquième D ? Je viens vous voir parce que je me suis trompée de collège. En fait, je viens de Franche-Comté. Je veux dire. On arrive direct de Franche-Comté et je me suis perdue. C’est à cause du métier de mon père. Il est espion ou quelque chose. C’est un métier très dangereux tu vois. Et nous, on suit. On suit, avec mon frère. J’ai un frère. Il est plus grand. Il s’appelle Tibor tu vois. Il a de l’eczéma. Il fait des plaques. Des colères. Il est toujours en colère parce que j’ai de meilleures notes que lui. Eh ouais. Enfin bon. Je peux m’asseoir là ? J’ai couru. Il n’y avait pas mon nom sur les registres. Mais ici, il y a mon nom. Mathilde K. Enfin, tu peux m’appeler Matoche si tu veux : « Salut ! Moi, c’est Matoche ! » Tu vois, ça, c’est une photo de mon frère. J’ai des photos de toute ma famille. Il est un peu chétif tu vois. Il est un peu frêle, mon frère. Il a du mal avec ses poumons. Ses bronches. Il fait tout un tas de problèmes. Moi non. Ça va. Je ne suis pas du tout un problème. Vous êtes des problèmes, vous ? Bon, donc ça fait plusieurs jours déjà que je prépare la rentrée des classes. Je suis drôlement contente d’être en cinquième. En fait, l’école m’a toujours plu. A la fois, ça me fait peur mais à la fois, ça m’a toujours plu. Enfin, quand je dis l’école, c’est surtout mes copines. Ça, c’est un sujet. J’en ai trois. Sophie. Anne, et Laurence. J’aime moins Laurence mais bon. Je vous dis tout ça. J’ai du mal à reprendre mon souffle. Il fait froid dehors puis chaud dedans. J’ouvre un peu. Ça vous va ? Ça vous va, si j’ouvre ? Il faut faire entrer un peu d’air ! On étouffe, ici ! En plus, je vous connais pas. Bon. Je suis désolée de vous dire ça mais je suis en retard parce que ma mère était complètement soûle ce matin. Incapable de se lever. Tout ça. Non. J’rigole t’es fou ou quoi. J’ai une mère normale. Elle nous oublie parfois avec mon frère parce qu’elle est dans le jardin, elle ne sent pas que le soleil n’est plus là, elle jardine, elle a les mains dans la terre, elle creuse, elle creuse puis, elle nous oublie mais elle ne boit pas du tout t’es fou quoi. Bon. En fait, je viens de Franche-Comté. Je l’ai déjà dit non ? C’est le trac. L’émotion. L’émotion de faire mon entrée parmi vous : « Tatatan ! » Je refais l’entrée là tu vois : « Tatatan ! » La Franche-Comté ! Tu vois, c’est là sur la carte. Alors tu vois, la Suisse, c’est complètement nouveau pour moi. Mais je vous ai toujours pas expliqué. Parce qu’en fait, je veux vous parler de trois choses dans ma vie. 1. L’amour avec Nicolas F. 2. Sophie ma meilleure copine. Et 3. Le déménagement. Ça fait beaucoup de choses à vous dire. Mais j’ai le temps : trente minutes. Top. J’ai un chrono. Toutes les dix minutes, ça sonne. Comme ça, on voit où on en est. Bon. Tu fermes là maintenant ?! C’est bon ! Ça caille !